Le nouveau label Fact Check de Google aura-t-il un impact sur le SEO ?

Après Google et Google News, c’est au tour de Google Images de se voir attribuer un label Fact Check. Le principe est simple : sous chaque image dont la provenance est douteuse ou avérée frauduleuse, un message s’appuyant sur des sources indépendantes avertira l’internaute. Une nouveauté qui, selon Google, n’influencera pas le SEO des images et le référencement des sites.

Pourquoi les fake news ne pénalisent pas les sites Internet sur Google ?

En annonçant que Fact checks n’aurait aucun impact sur le SEO, Google a évidemment soulevé quelques questions à ce sujet. Pourtant, il est évident qu’un tel label ne peut pas influencer le référencement d’un site, car tous les sites qui s’emploieraient à démentir les fake news seraient alors pénalisés. Au contraire, il est important qu’un internaute s’interrogeant sur une fake news puisse y avoir accès avec un message l’avertissement de la nature douteuse de cette information.

En revanche, Google veille toujours à ce que les fake news n’améliorent pas le référencement. Pour améliorer son référencement, un expert SEO doit toujours produire du contenu de qualité et mettre en place des campagnes de netlinking avec dilution de lien pour échapper aux pénalités en passant par des plateformes spécialisées comme Accesslink.

Un label qui existe déjà sur Google News

L’arrivée de ce nouveau label sur Google Images n’a pas vraiment fait réagir la communauté SEO. En 2017, le même label avait été mis en place sur les résultats de recherche de Google News. Les experts SEO avaient alors pu vérifier que ce label n’avait effectivement rien changé au référencement des pages et aux stratégies nécessaires pour l’améliorer.

Lorsque le même label avait été appliqué sur les résultats de recherche Google, aucun impact n’avait été noté sur le référencement. Il n’y a donc aucune raison de craindre que son apparition sur Google Images pénalise certains sites plus que d’autres.

La fine nuance entre qualité de contenu et qualité algorithmique

L’arrivée de ce nouveau label permet néanmoins de raviver une vieille discussion dans le monde du SEO. Les robots Google ont beau être de plus en plus performants, il ne faut pas oublier qu’ils ne comprennent que les algorithmes. La qualité du contenu en SEO correspond donc à une qualité algorithmique avant de correspondre à une qualité de contenu.

Bien sûr, Google invite tous les propriétaires de sites et tous les experts SEO à produire du contenu de qualité. Cependant, même ces labels ne peuvent rien contre l’effet de masse. D’ailleurs, certains reprochent à ces initiatives d’être trop discrètes et souvent perdues dans la masse d’informations. Google continue donc à travailler sur l’amélioration de son moteur de recherche et les experts SEO n’ont pas fini d’essayer d’en percer les secrets.