SEO et SEA : quels avantages, quelles différences ?

Augmenter la visibilité de son site grâce au marketing digital

Pour qu’un site Web puisse avoir une bonne visibilité, il est de nos jours important de repenser la communication digitale. Souvent désigné par le terme de SEM (Search Engine Marketing), le référencement d’un site web est essentiel pour sa pérennité. Référencement payant ou référencement organique, SEO et SEA, des solutions simples existent pour attirer un maximum d’internautes vers une page internet.

SEO et SEA : quelles différences ?

Le SEO et le SEA font partie d’un ensemble plus grand que l’on appel SEM. Le SEM rassemble toutes les techniques spécifiques de Web Marketing visant à améliorer la visibilité d’une page internet ou d’une application sur les moteurs de recherche.

Le SEO (Search Engine Optimization), ou référencement organique, concerne le référencement naturel de la page web. L’objectif est simple : faire apparaître son site en premiers dans les résultats des moteurs de recherche comme Google ou Yahoo. Ces moteurs prennent en compte un grand nombre de critères pour faire ressortir les sites les plus pertinents. Pour être parmi ces sites, il faut que le référencement de votre site soit lui aussi pertinent.

Le SEA, ou de son nom populaire « référencement payant » repose d’avantage sur les annonces publicitaires présentes sur les moteurs de recherches. Quand on parle de SEA, on entend souvent parler de Google Ads. Cette plateforme du géant de Moutain View détient le monopole en termes d’outils de publicité en ligne. Il suffit de contacter le groupe ou de s’inscrire en ligne pour pouvoir profiter de ces outils. Il vous restera alors à renseigner les requêtes utilisateur sur lesquelles vous souhaitez apparaître – et bien entendu, à payer, selon le système du CPC (coût par clic)

Quels sont leurs avantages ?

Reposant tous deux sur des techniques de communication bien différentes, le SEO et le SEA ont chacun leurs avantages. Cependant, et malgré leurs différence, SEO et SEA ont pour objectif final et immuable d’augmenter la visibilité d’un site internet. Ils ne sont donc pas nécessairement opposés, et peuvent même parfaitement fonctionner ensemble, en synergie.

Basées sur une connaissance profonde de l’algorithme de Google, les méthodes SEO vont chercher à simuler et accélérer le processus de popularité par l’optimisation du contenu textuel du site, ainsi que par la création de liens externes sur d’autres sites pointant vers le vôtre.

Cependant, Google possède un certain seuil de tolérance face à ces optimisations : gare à celui qui s’aventurera trop loin dans les techniques dites « black hat »… La pénalité n’est jamais bien loin. Cela dit, un travail de référencement organique bien fait donnera souvent d’excellents résultats, à la fois sur le court et le long terme.

La logique est simple : une fois que votre site est bien classé organiquement sur Google, il demeurera ainsi. Arrêter de payer une prestation SEO ne résultera donc pas dans une disparition totale du site internet : vous observerez probablement une baisse de trafic, mais le travail sera loin d’être perdu, au contraire : si vous décidez d’opter à nouveau pour un forfait SEO, vous remonterez dans les classements comme une flèche !

Face à ce travail de longue haleine qu’est le SEO, le SEA se place comme un véritable raccourci. Envie de voir votre site en haut de page sur la requête de votre choix ? Une configuration rapide et un budget suffisent. Cependant, force est de constater que le SEA représente dans certains secteurs un coût bien trop élevé… En effet, certaines requêtes atteignent un coût par clic de plus de 10 dollars. 10 dollars, pour un seul clic, ce clic qui dans la plupart des cas ne débouchera sur aucun lead. Cependant, Google Ads peut s’avérer extrêmement puissant pour des requêtes locales avec des CPC relativement faibles.

Merci à Mickael de TOP10 Stratégie pour sa participation lors de la rédaction de l’article